Silvia Cardoso

SOYEZ LES BIENVENUS SUR LE SITE D'ALEXANDRINA

SILVIA CARDOSO
1882-1950

La photo ci-contre est celle qui fut prise lors de ses fiançailles; des fiançailles qui n'eurent pas de suite, car son futur époux, qui était aussi son cousin est décédé avant leur mariage.

EXTRAIT BIOGRAPHIQUE

Sílvia Cardoso naquit à Paços de Ferreira, sur le Diocèse de Porto, au Portugal, le 26 juillet 1882.

Bien jeune encore, vers 1918, — alors que le Portugal se débattait avec une épidémie pneumonique — elle commença à consacrer son temps et ses forces aux plus déshérités, ne tardant pas à recueillir, d’abord chez elle, puis dans la crèche Saint-Antoine et au Collège Saint-Joseph qu’elle fonda dans sa vile natale, des enfants abandonnés.

Plus tard, en 1923, elle fonda, à Lousada, une autre œuvre, celle des “Maisons de retraites pour laïcs”, laquelle se développa ensuite dans tout le Portugal.

Mais sa sollicitude ne s’arrête pas là : elle accueille aussi des mères célibataires et des jeunes désemparées.

En plus de cette activité, elle en avait une autre, toute spirituelle, celle-là : l’union intime au céleste Époux.

Après une vie bien remplie par un apostolat qui est allé jusqu’à l’immolation, elle remit son âme à Dieu le 2 novembre 1950.

Elle laissa des écrits spirituels qui viennent d’être publiés au Portugal et dont nous vous ferons partager bientôt quelques passages.

Sa cause de béatification menée à terme par le Diocèse de Porto, a été déposé à Rome — fin juillet 2001 — entre les mains du Cardinal José Saraiva Martins — portugais — président de la Congrégation pour la Cause des Saints.

Prions le Seigneur que la cause de cette Servante de Dieu avance, afin que bientôt, le Portugal puisse compter une bienheureuse de plus !…

 

NOTA :

C'est au diocèse de Porto, à l'attention du Postulateur de la cause de Sílvia Cardoso qu'il faut envoyer les récits de grâces obtenues ainsi que les documents officiels qui attestent celles-ci.

Alphonse Rocha   

Pour toute demande de renseignements, pour tout témoignage ou toute suggestion,
veuillez adresser vos courriers à
 :

alexandrina.balasar@free.fr