Saints Archanges - Liturgie

SOYEZ LES BIENVENUS SUR LE SITE D'ALEXANDRINA

Saints Archanges
– Michel, Gabriel, Raphaël —

 

 

Lecture de l'Apocalypse de saint Jean, II (7-12)

Il y eut un combat dans le ciel : celui de Michel et de ses anges contre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec l'aide des siens, mais ils furent les moins forts et perdirent leur place dans le ciel.

Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, le serpent des premiers jours, celui qu'on nomme Démon et Satan, celui qui égarait le monde entier. Il fut jeté sur la terre, et ses anges avec lui.

Alors, j'entendis dans le ciel une voix puissante, qui proclamait : “ Voici maintenant le salut, la puissance et la royauté de notre Dieu et le pouvoir de son Christ ! Car l'accusateur de nos frères a été rejeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu.

Et eux, ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau et le témoignage de leur parole. Dépassant l'amour d'eux-mêmes, ils sont allés jusqu'à la mort.

Ciel, sois donc dans la joie, ainsi que vous tous qui demeurez aux cieux. ”.

 

Psaume : 137, 1-2a, 2bc-3, 4-5

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
tu as entendu les paroles de ma bouche.
Je te chante en présence des anges, 
vers ton temple sacré, je me prosterne.

Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité,
car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. 
Le jour où tu répondis à mon appel,
tu fis grandir en mon âme la force. 

Tous les rois de la terre te rendent grâce
quand ils entendent les paroles de ta bouche. 
Ils chantent les chemins du Seigneur :
« Qu'elle est grande, la gloire du Seigneur ! »

 

Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ
selon Saint Jean (I, 47-51)

Lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara : “ Voici un véritable fils d'Israël, un homme qui ne sait pas mentir. ”

Nathanaël lui demanda : “ Comment me connais-tu ? ” Jésus lui répondit : “ Avant que Philippe te parlât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. ” Nathanaël lui dit : “ Maître, c'est toi le Fils de Dieu ! C'est toi le Roi d'Israël !”

Jésus reprit : “ Je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, et c'est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. ” Et il ajouta : “ Oui, vraiment, je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts, avec les anges de Dieu qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme. ”

 

Leur occupation est de contempler Dieu... et d'aider les hommes !...

Avec les Archanges, l'Église, en ce jour, honore tous les bons anges, dont Saint Michel a été le chef et le modèle au jour de la révolte de Lucifer et des mauvais anges. La Tradition — notamment la division opérée par le Pseudo-Denys l’Aréopagite — enseigne que les anges sont divisés en neuf Chœurs et en trois Hiérarchies : Les Anges, les Archanges et les Vertus; les Puissances, les Principautés et les Dominations; enfin, plus haut encore, les Trônes, les Chérubins et les Séraphins. Leur occupation est de contempler Dieu, de L'aimer, de Le louer et d'exécuter Ses Volontés pour la conduite de l'univers et pour le salut des hommes. Aussi les voyons-nous chargés de différentes missions sur la terre, auprès des personnes, des familles, des paroisses, des diocèses, des royaumes, de l'Église entière. Ceux dont l'Écriture fait une mention particulière sont, outre l'Archange Saint Michel, l'Archange Gabriel ("la force de Dieu"), à qui semble avoir été confié le soin de tout ce qui regarde le mystère de l'Incarnation, et l'Archange Raphaël ("Dieu qui guérit"), qui conduisit et ramena si merveilleusement le jeune Tobie. Saint Michel ("qui est comme Dieu ?") a été fait non seulement Prince des Anges, mais aussi Prince des âmes qui doivent remplir les places demeurées vides par la chute des démons. Les Saints lui attribuent la plupart des apparitions mentionnées dans l'Ancien Testament. C'est lui, disent-ils, qui retint la main d'Abraham prêt à immoler son fils Isaac; c'est lui qui apparut à Josué et le rendit maître de Jéricho par la chute de ses tours et de ses murailles; c'est lui qui dirigea l'arche de Noé par-dessus les eaux du déluge; c'est lui qui lutta contre Jacob et le bénit; c'est lui qui donna la loi à Moïse sur la montagne du Sinaï; qui rendit David victorieux de Goliath et le préserva de la persécution de Saül, etc. Il a été le protecteur de la Synagogue; il est maintenant le protecteur de l'Église. L'Histoire nous rapporte tant de merveilles de cet Ange sublime, qu'on ne peut douter qu'il ne soit, dans les desseins de Dieu, l'un des principaux instruments de Sa puissance et de Sa bonté. L'assistance que la France a souvent reçue de lui le fait regarder comme le protecteur spécial de ce royaume.

SOURCE : http://notredamedesneiges.over-blog.com/

Voir : Historique

Pour toute demande de renseignements, pour tout témoignage ou toute suggestion,
veuillez adresser vos courriers à
 :

alexandrina.balasar@free.fr